vendredi 16 janvier 2015

Ce soir, j'ai rencontré mon beauf...

Vendredi soir ordinaire dans mon bourg...Avant de rentrer chez moi, je m'arrête dans mon bistrot favori...On se connaît tous depuis longtemps, et chacun sait ce que pense l'autre...En général, ça ne se passe pas trop mal...

Sans doute que la période que nous vivons exacerbe les sensibilités, mais ce soir, je n'ai pas pu me maîtriser face à des propos que je trouvais insoutenables...

C'est le vrai beauf de Cabu, qui se vante partout de truander tout le monde et qui affirme que les gens qui ne veulent pas travailler, c'est qu'ils le veulent bien...Tous des fainéants..! Et la coupe a été pleine, lorsqu'il a asséné que les "retraités" de l'amiante étaient tous des profiteurs...

Face à ces propos, je n'ai pas pu me maîtriser car je pensais à trois de mes camarades qui étaient morts victimes de cette saloperie que le patronat et les pouvoirs publics ont volontairement étouffé, alors que le problème est connu depuis 1929...


Exaspéré, je suis parti en gueulant " Il est temps que la France éradique les cons !"...Tellement mal de voir que c'est ce genre de comportement et de discours qui forment les petits ruisseaux qui alimentent la situation dans laquelle on se trouve actuellement...

Je n'ai pas la prétention de détenir la vérité, ni de donner des leçons à qui que ce soit...Je préfère aussi le dialogue à l'invective...Mais ce soir, c'était insupportable...Sans doute que le contexte doit y être pour quelque chose...

En rentrant chez moi, j'ai mis un disque de Mozart et j'ai appelé le copain qui tient le bistrot pour m'excuser...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire