mercredi 26 août 2015

la chute du mur...?

Le 9 novembre 1989, Günter Schabowski, membre du Politburo du SED, réputé réformateur, annonce lors d'une conférence de presse que tous les citoyens de la RDA peuvent quitter le pays. Nombre de Berlinois suivent cette déclaration à la télévision et se ruent aussitôt vers les postes frontières. Dépassés, les gardes-frontières pratiquent des ouvertures dans le mur de Berlin. C'est la fin du mur de Berlin, dont la construction  avait commencé dans la nuit du 12 au 13 août 1961 avec la pose de grillages et de barbelés autour de Berlin-Ouest.


 

La chute du mur de Berlin, est devenue le symbole de la fin du communisme à l'Est. Elle est devenue aussi le symbole de la liberté, de la démocratie retrouvée pour les peuples de l'Europe...Elle constitue également le fondement d'une "nouvelle Europe", tant au niveau territorial que géopolitique...C'est notre Europe d'aujourd'hui...
Notre Europe d'aujourd'hui...Un mur est tombé en 1989, mais combien de murs se sont construits autour de la "forteresse Europe" ? Après avoir contribué à déstabiliser avec ses "alliés", l'Irak, la Lybie, le Liban, la Syrie, l'Europe ne veut surtout pas chez elle de "ces gens là" qui fuient leur pays pour sauver leur peau et celle de leur famille...La Méditerranée n'est pas faite de béton et de barbelés, mais sa masse liquide suffit amplement à éradiquer une bonne partie de ceux qui pensent pouvoir trouver une terre de liberté en Europe...Un nouveau mur virtuel, en fait...


Et si cela ne suffisait pas, en Hongrie, un mur physique est en voie d'être achevé pour stopper les migrants (comme le mur de Berlin avait été érigé pour stopper les migrants de la RDA vers la RFA)...Une barrière de 4 mètres de haut sur 175 km...Pourtant la Hongrie fait partie de l'union Européenne et a ratifié la convention de sauvegarde des Droits de l'Homme et des Libertés fondamentales...Mais il est vrai aussi qu'en Hongrie, le premier ministre est Viktor Orban, est un grand ami de la blonde "nationale"...Et l'union Européenne "désapprouve" sans mettre de sanctions en place...Plus facile pour elle certainement de mettre le peuple Grec à genoux...



Aucun commentaire:

Publier un commentaire