lundi 25 mai 2015

La norme...

C'est quoi être normal ? Le dictionnaire Larousse définit entre autres la normalité comme ce "qui est conforme au plus habituel, qui ne surprend, ni dans un sens ni dans l'autre..."
Je suis donc normal parce que je suis comme les autres...Je vais être Président, parce que je vais être comme les autres...




Qu'est-ce qu'être "normal" ou être "anormal" ? . Il nous est sans doute tous arrivé un jour ou l'autre de nous demander si les pensées, les émotions, les sentiments qui nous traversent l'esprit sont normaux. Parfois, nous nous demandons "ne suis-je pas un peu bizarre ?" C'est un sentiment d'autant plus inconfortable que nous sommes confrontés aux regards des autres...
 
"L'enfer c'est les autres" disait Jean Paul Sartre, avec Guy Bedos...


Alors, la norme c'est quoi ? Qui la définit et qui l'impose ? Doit-on tout accepter, parce que c'est"normal", c'est"comme ça",  qu'on "ne peut pas faire autrement" ?

Bien sûr que si on vit dans une société dite "civilisée", il y a des règles pour vivre ensemble qui s'appliquent.Mais elle est où la norme, quand on laisse individuellement et collectivement des êtres humains crever sur leurs bateaux de désespérance, alors qu'ils s'accrochent à la vie ? C'est qui a défini cette norme là ? C'est au nom de quelle norme, qu'on définit que des personnes ne doivent pas occuper notre petit espace résidentiel de tous les jours ?


En fait, la norme n’existe pas...Chaque individu se confronte à l'autre tout le long de sa vie...Et il se fixe ses propres règles de vie, qui sont impactées dès la naissance par son environnement familial, culturel et sociétal...Mais après on lui fixe des normes qu'il se doit de respecter pour ne pas se retrouver "en dehors" de la société dans laquelle il vit...Et il ne se rend pas compte que ceux qui ont fixé ces normes, vivent eux, complètement en dehors de ce qu'ils lui imposent...

La terre est trop belle, la vie est trop belle...Pourquoi laisser les autres décider à notre place ? Pourquoi ne pas réfléchir un peu à notre vie, tant qu'on est encore vivant ? Dans la tombe, il sera trop tard...

Où alors, c'est "no future"...




Aucun commentaire:

Publier un commentaire